Archives par mot-clé : Traduction

Compte-rendu de « Les incertitudes du traduire », Lance Hewson, réalisé par Amjad Alawadh

Hewson, L. (2016). Les incertitudes du traduire. Meta, 61 (1), 12–28.

Le processus de la traduction passe par des phases différentes. Chacune nécessite des efforts supplémentaires de la part du traducteur. Etant donne qu’il s’agit d’un nouveau domaine par rapport à la traduction, la traductologie est en cours d’analyser et de découvrir les différentes étapes du processus traduisant. Lance Hewson, dans son article « Les incertitudes du traduire », met l’accent sur un phénomène très répandu dans le milieu des traducteurs qui est l’incertitude.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Les incertitudes du traduire », Lance Hewson, réalisé par Amjad Alawadh

Compte-rendu de « Le mouvement de traduction entre le passé et le présent dans lemonde arabe », réalisé par Shérifa Arrabai

Les sociétés sont devenues plus ouvertes les unes sur les autres grâce à la mondialisation et les nouvelles technologies. D’ailleurs, la diversité ethnique promouvoit la tolérance et le respect mutuel, néanmoins, elle peut déséquilibrer l’identité des personnes en privilégiant une culture donnée sur l’autre, à titre d’exemple, la domination de la culture anglo-américaine sur les autres cultures. Dans ce sens, émerge le besoin de l’activité de traduction pour réduire les écarts dûs à la diversité culturelle. Les deux auteurs de l’article se sont attachés à tracer et à expliciter le mouvement de la traduction dans le monde arabe du passé jusqu’à présent.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Le mouvement de traduction entre le passé et le présent dans lemonde arabe », réalisé par Shérifa Arrabai

Compte-rendu de l’article “Traduire le culturel : la problématique de l’explicitation », Marianne Lederer, réalisé par Fatemah Bafaqeeh

Mots clés :  Traduction, Culture, Lecteur

Dans le domaine de la traduction, on pose toujours cette question : comment doit-on traduire la culture ?

Cet article discute la problématique de l’explicitation qui est un procédé de traduction. L’auteur pense que l’explicitation du culturel est, en traduction, un procédé d’adaptation au lecteur étranger. Pour démontrer son idée, elle donne des exemples de romans où le traducteur emprunte des mots sans expliquer le sens ni chercher le sens des mots dans la langue cible (vers laquelle on traduit).

Continuer la lecture de Compte-rendu de l’article “Traduire le culturel : la problématique de l’explicitation », Marianne Lederer, réalisé par Fatemah Bafaqeeh

Biographie de ARRABAI Sherifa par BAFAQEEH Fatemah

Sherifa ARRABAI, que j’ai eu le plaisir d’interviewer, est une étudiante en master traduction. Elle est saoudienne, née à Riyadh en 1991.

En effet, elle a choisi ce domaine car elle aime la langue française depuis l’âge de 16 ans. Elle regardait TV5 et ne savait pas quelle langue parlaient-ils. Donc, Elle tombe amoureuse de cette langue, phonétiquement.

Après avoir obtenu sa licence de traduction de langue française à l’université Princesse Nora bint Abdul Rahman à Riyadh en 2013, elle a commencé à travailler comme vacataire à la même université pendant 2 années (2014-2015). En 2016, elle a travaillé comme professeur assistante à l’université Princesse Nora bint Abdul Rahman. Et en 2019, elle est partie en France pour finir le master en traduction à l’université de Strasbourg ; elle est maintenant dans en deuxième année.

Continuer la lecture de Biographie de ARRABAI Sherifa par BAFAQEEH Fatemah

Biographie de Khadija ALZAHRANI par Feriel RAIS

Khadija ALZAHRANI est une jeune mastérienne en traduction de la langue française, de 28 ans, résidente à Riyad. Elle a eu la joie et le plaisir de nous faire partager son parcours universitaire. C’est après l’obtention de son baccalauréat et une formation en infographie, qu’elle a décidé d’intégrer l’Université de la Princesse Noura (PNU) afin d’y préparer une licence en traduction en 2010. A la suite de sa graduation, elle a occupé pendant 2 ans le poste d’enseignante-assistante dans la même université. En 2018, Khadija ALZAHRANI a souhaité approfondir ses connaissances en matière de traduction. Ces raisons l’ont amenée à préparer un master en Traductologie, cette fois-ci, à l’université du Roi SAOUD (KSU).     

Continuer la lecture de Biographie de Khadija ALZAHRANI par Feriel RAIS

Biographie de Amjad AlHarbi par Nancy Karout

Traductrice, mère et mastérienne, Amjad Al Harbi a pris le plaisir de nous raconter son parcours académique, ses études, ses intérêts et ses rêves. Lors de l’entretien, nous nous trouvons face à une personne ambitieuse et persévérante.

A l’âge de 18 ans, elle choisit de commencer ses études en traduction. En lui posant la question du choix particulier de ce domaine, elle explique qu’elle est une personne calme qui préfère travailler en silence sans être obligée de faire des contacts quotidiens avec d’autres personnes et son travail en tant que future traductrice lui permettra de répondre à ce besoin.

Continuer la lecture de Biographie de Amjad AlHarbi par Nancy Karout

Biographie de BAFAQEEH Fatemah par ARRABAI Sherifa

J’ai l’honneur de m’entretenir avec Fatemah et de savoir davantage sur sa personnalité, ses projets et son parcours universitaire. Notre invitée est titulaire d’une licence en Traduction (Français<>Arabe), elle est actuellement mastérienne en Traductologie à l’Université de Roi Saoud, située à Riyad en Arabie Saoudite.

Étant d’une mère koweïtienne et d’un père saoudien, elle est influencée par les deux cultures. Ainsi, elle est ouverte vers d’autres horizons culturels, elle prend toujours du goût à découvrir l’autrui, sa culture et son patrimoine. En outre, elle adore l’Histoire. Elle pense que la différence est une richesse.

Continuer la lecture de Biographie de BAFAQEEH Fatemah par ARRABAI Sherifa

Biographie de Nada Eshtaiwi par Alper Isik

Jeune traductrice saoudienne, habite à Riyad, j’ai le plaisir de vous présenter Nada Eshtaiwi. Elle fait toute sa carrière en Arabie Saoudite mais elle est d’origine palestinienne. Son aventure académique commence à l’Université de Roi Saoud dans le domaine de traduction. Après avoir obtenu une licence, elle a continué son master en traductologie à la même université. En plus, elle travaille depuis 5 ans en tant que professeur assistante à l’université Princesse Noura.

Continuer la lecture de Biographie de Nada Eshtaiwi par Alper Isik

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Compte-rendu de l’article « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres, in Traduire, n°227, p.53-61, 2012. URL : http://traduire.revues.org/479

Par Dhiaeddine Bendal Braham 

Dans l’article intitulé « Parlons du traducteur : rôle et profil », l’auteur cherche à établir un portrait sur le traducteur, son rôle, ses méthodes ainsi que sa présence dans ses productions. Pour cela, elle se base sur plusieurs études de différents chercheurs sur les traducteurs et leurs produits afin de répondre à de nombreuses questions ; qu’est-ce qu’un traducteur ? Quel est son rôle ? Et comment procède-t-il ?

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi, in Traduire, n°227, p.16-28, 2012. URL : http://traduire.revues.org/467

Par Hana ben Ameur

L’article essaie de répondre aux questions relatives au sujet de la traduction en sciences sociales. Ainsi, le traducteur doit prendre en considération la pluralité des langues, les modes de transmission et d’écriture et les particularités de chaque pays. En effet, l’auteur pense que la traduction d’œuvres des sciences sociales exige un triple niveau de compétences, à savoir des compétences linguistiques dans la langue cible et la langue source, la spécialisation dans un champ de recherche particulier ainsi que des compétentes littéraires.

Continuer la lecture de Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Afnen Habibi

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres, in Traduire, n°227, p.53-61, 2012 . URL : http://traduire.revues.org/479.

Par Afnen Habibi

La question abordée par l’auteure consiste à étudier d’un côté les stratégies utilisées par le traducteur afin de rendre lisible un texte dans une autre langue, et de fait sa place dans la création d’un document traduit. L’attention de l’auteure se tourne d’un autre côté vers le profil du traducteur, en s’interrogeant sur son portrait, ses points de vue et bien évidemment ses méthodes.

Torres commence son analyse par un extrait tiré de l’ouvrage de Valéry Larbaud, dans lequel elle montre les capacités du traducteur à rendre le noir sur blanc des lignes chargées de sens. Larbaud affirme que « les joies et les profits du traducteur » consistent à rendre la lecture d’une histoire, d’un événement ou d’un poème plus proche de la culture étrangère. L’idée dégagée par cet extrait mène Torres à se tourner dans un premier temps vers la précision des tâches du traducteur, en essayant de répondre à la question suivante : Que peut faire le traducteur ? Par conséquence, elle affirme que ce dernier cherche à établir une relation entre différents cultures, en adoptant des stratégies mobilisées et précises afin d’innover une image plus proche du texte source. Elle attire aussi l’attention sur la participation du traducteur à la renaissance internationale d’une littérature qui sera transmise plutôt que telle autre.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Afnen Habibi

Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi rédigé par Abdel Majid Drouiche

Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi, in Traduire, n°227, p.37-48, 2012

Par Abdel Majid Drouiche

Dans cet article, l’auteur pense que la traduction scientifique demande généralement des connaissances transversales dans différents domaines, elle serait un exercice complexe particulièrement dans le domaine des sciences sociales. Contrairement aux sciences exactes, les sciences sociales s’opposent entre elles de par leur nature épistémologique, or la divergence d’opinions est moins importante dans les sciences « dures », ce qui a engendré une incidence sur la traduction et la terminologie en sciences sociales. Précisément, la néologie pose problème à partir du moment où certains termes utilisés dans une science sociale donnée ne sont pas les mêmes dans d’autres approches ; les acceptions sont toujours différentes.

Continuer la lecture de Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi rédigé par Abdel Majid Drouiche