Waad Awisat

Autobiographie par Waad Awisat

Je m’appelle Waad Awisat, je suis de Jérusalem, je vais commencer ma première année de thèse à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, dans le domaine de l’archéologie et mon travail porte sur les pièces monétaires de la ville de Tyr au Liban pendant la période de Vème sicle av. J.-C. à Ier s. ap. J.-C.

Ma motivation pour me lancer dans la rédaction d’une thèse est intimement liée à mon parcours comme étudiante en Palestine. J’ai commencé mes études universitaires à l’Université de Birzeit, au département d’histoire et d’archéologie, discipline que j’avais choisie par passion et conviction. Dans le cadre de ma spécialité, l’archéologie, il était indispensable que je participe à des fouilles archéologiques menées par des chercheurs du département. Ces fouilles m’ont permis d’aborder de près les réalités du terrain et l’apport particulier du mobilier et des structures découverts. La monnaie est un élément qui a suscité non seulement mon intérêt mais aussi ma fascination. Elle présente en soi une mine d’information et une forme esthétique qui ne me laisse pas indifférente.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.