Archives de catégorie : Articles

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat, in Les livres de collection : regards sur l’histoire. p.83-91, 2003

Par Waad Awisat

Tout d’abord, les Phéniciens se sont installés sur la côte de la Méditerranée depuis 2750 av. J.-C. En effet « Cananéens » était le nom original de ce peuple. Cependant la dénomination de « Phéniciens » est venue tardivement avec les Grecs (φοινικη†= rouge) et c’est en relation avec la couleur de la pourpre qui était parmi les principales productions de ce peuple.

Dans cet article, l’auteur met en relief la difficulté historique de l’étude de la Phénicie dans cette période hellénistique importante, et ce pour plusieurs raisons. D’un côté, l’auteur fournit une démonstration stratégique de cette zone géographique, qui est une région frontalière, donc de passage, entre les pays voisins comme la Syrie intérieure dans la même zone de contact et entre l’Asie continentale et la Méditerranée, mais aussi l’Égypte et l’Anatolie. D’où l’importance de la flotte phénicienne surtout sous les Achéménides lorsqu’ils ont bien résisté à Alexandre le Grand.

Continuer la lecture de Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick rédigé par Sameh Jouida

Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick, in Revue française de gestion, 2014/4 N° 241, p. 107-120

Par Sameh Jouida

Dans cet article, la question de l’impact de la diversification – industrielle et/ou géographique – sur la valeur des firmes demeure une question d’actualité qui mérite d’être posée surtout dans un cadre économique en perpétuel changement. Alors que les fondements théoriques appuient l’idée que la diversification génère des synergies positives à partir des différents métiers, les investigations empiriques trouvent plutôt une baisse de la valeur des entreprises qui ont diversifié leurs activités. André-Le Pogamp et Navatte affirment que ces raisons peuvent expliquer l’intérêt accru accordé à l’étude de ce sujet afin de contribuer à l’explication de l’absence du consensus entre la théorie et la pratique.

Les auteurs essayent de regrouper, selon des études antérieures, les facteurs qui expliquent l’effet négatif sur la valeur de la firme telle que la théorie d’agence qui semble être la plus appropriée. Ils ajoutent que des travaux de recherche plus récents renvoient cet effet aux problèmes méthodologiques telles que les techniques de mesure utilisées ainsi que les problèmes liés à l’endogénéité. Ainsi, selon les auteurs, la diversification allège les contraintes financières dans la période de crise via une prime positive qu’elle génère et qui peut dépasser les coûts engendrés. Elle permet aussi de limiter le risque de faillite et de tirer plus de profit des marchés de capitaux. Les auteurs indiquent que les entreprises diversifiées font plus de recours à la mobilité du travail.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick rédigé par Sameh Jouida

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi, in Traduire, n°227, p.16-28, 2012. URL : http://traduire.revues.org/467

Par Hana ben Ameur

L’article essaie de répondre aux questions relatives au sujet de la traduction en sciences sociales. Ainsi, le traducteur doit prendre en considération la pluralité des langues, les modes de transmission et d’écriture et les particularités de chaque pays. En effet, l’auteur pense que la traduction d’œuvres des sciences sociales exige un triple niveau de compétences, à savoir des compétences linguistiques dans la langue cible et la langue source, la spécialisation dans un champ de recherche particulier ainsi que des compétentes littéraires.

Continuer la lecture de Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Afnen Habibi

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres, in Traduire, n°227, p.53-61, 2012 . URL : http://traduire.revues.org/479.

Par Afnen Habibi

La question abordée par l’auteure consiste à étudier d’un côté les stratégies utilisées par le traducteur afin de rendre lisible un texte dans une autre langue, et de fait sa place dans la création d’un document traduit. L’attention de l’auteure se tourne d’un autre côté vers le profil du traducteur, en s’interrogeant sur son portrait, ses points de vue et bien évidemment ses méthodes.

Torres commence son analyse par un extrait tiré de l’ouvrage de Valéry Larbaud, dans lequel elle montre les capacités du traducteur à rendre le noir sur blanc des lignes chargées de sens. Larbaud affirme que « les joies et les profits du traducteur » consistent à rendre la lecture d’une histoire, d’un événement ou d’un poème plus proche de la culture étrangère. L’idée dégagée par cet extrait mène Torres à se tourner dans un premier temps vers la précision des tâches du traducteur, en essayant de répondre à la question suivante : Que peut faire le traducteur ? Par conséquence, elle affirme que ce dernier cherche à établir une relation entre différents cultures, en adoptant des stratégies mobilisées et précises afin d’innover une image plus proche du texte source. Elle attire aussi l’attention sur la participation du traducteur à la renaissance internationale d’une littérature qui sera transmise plutôt que telle autre.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Afnen Habibi

Compte rendu de « Economie politique de la révolution Tunisienne », Baccar Gherib rédigé par Azza Ziadi

Compte rendu de « Economie politique de la révolution Tunisienne », Baccar Gherib, in Revue Tiers Monde, n° 212, pages 19 -36, Armand Colin, 2012

Par Azza Ziadi

L’article est une relecture de la révolution tunisienne. L’auteur a cherché à mettre l’accent sur les canaux socioéconomiques qui ont mené à la chute d’un régime autoritaire longtemps connu comme stable. Sa problématique s’articule autour de la question suivante : comment l’économie politique peut expliquer la durabilité et l’écoulement du système autoritaire en Tunisie en janvier 2011 ?

Pour y répondre, l’analyse de l’auteur s’est focalisée sur les interactions entre l’économique et le politique et leurs impacts sur le social déclenchant ainsi la révolution en Tunisie.

Continuer la lecture de Compte rendu de « Economie politique de la révolution Tunisienne », Baccar Gherib rédigé par Azza Ziadi

Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi rédigé par Abdel Majid Drouiche

Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi, in Traduire, n°227, p.37-48, 2012

Par Abdel Majid Drouiche

Dans cet article, l’auteur pense que la traduction scientifique demande généralement des connaissances transversales dans différents domaines, elle serait un exercice complexe particulièrement dans le domaine des sciences sociales. Contrairement aux sciences exactes, les sciences sociales s’opposent entre elles de par leur nature épistémologique, or la divergence d’opinions est moins importante dans les sciences « dures », ce qui a engendré une incidence sur la traduction et la terminologie en sciences sociales. Précisément, la néologie pose problème à partir du moment où certains termes utilisés dans une science sociale donnée ne sont pas les mêmes dans d’autres approches ; les acceptions sont toujours différentes.

Continuer la lecture de Compte rendu de « Traduire dans le domaine de l’économie écologique : les difficultés terminologiques », Sabri-Fabrice Sayhi rédigé par Abdel Majid Drouiche