Khalid Abdechafi

Biographie de Khalid Abdechafi réalisée par Fatima Zohra Akkif

Khalid Abdechafi est un jeune doctorant ambitieux, né en 1982 à Arfoudau Sud Est du Maroc. C’est en 2017 qu’il a démarré sa thèse au centre marocain des Sciences humaines et sociales à l’université Hassan II à Casablanca. Son sujet de thèse porte sur la dimension religieuse  de la relation du Maroc avec les pays de l’Afrique de l’ouest. Son intérêt pour le sujet émane de l’entrée du Maroc à l’organisation de l’union africaine en 2017, les visites que le roi Mohammed VI avait effectué aux pays africains afin d’élargir les investissements dans ces pays, enfin la demande de l’adhésion au CEDAO.

Il a eu son baccalauréat en 2001-Option Lettres. Juste après, il a intégré le centre de formation des instituteurs. En 2010, Khalid a eu une licence en sociologie à l’université de Meknès, puis, en 2011, il a fait son entrée à l’École normale supérieure et s’est inscrit en la spécialité de philosophie pour obtenir un diplôme de professeur de l’enseignement secondaire. Aussi il a obtenu un master en “Histoire de temps présent” à FLSH Med 5 à Rabat en 2013.

Khalid est une personne qui a pu gravir les échelons de l’enseignement, il a débuté comme instituteur de 2003 jusqu’à 2006, après cela, il a enseigné la langue arabe de 2007 jusqu’à en  2010 au collège, et de 2011 jusqu’à nos jours, ce jeune chercheur enseigne la philosophie au lycée Abdelkarim ElKhattabi à la capitale.

A côté de son travail d’enseignant et son statut de jeune docteur, Khalidest un acteur associatif, syndical et politique. Il essaye de concilier son travail, son engagement militant et ses études. D’ailleurs, tous ses diplômes universitaires ont été obtenus alors qu’il était fonctionnaire.

En étant au début de ses recherches, Khalid, essaye de délimiter son sujet de thèse. Il compte l’aborde  depuis l’ère du règne de feu roi HassanII. Pour ce faire, il lui faut remonter jusqu’au XIème siècle afin d’apporter des éléments d’éclairage sur le contexte actuel.

Comme toute recherche scientifique, les contraintes relèvent de l’ordre épistémologique, de la transversalité et de la pluridisciplinarité de son sujet, qui s’étend sur plusieurs dimensions, en sociologie, en histoire et en relations internationales.

Khalid est aussi un fervent lecteur qui aime lire sur tout ce qui est en relation avec la philosophie, la sociologie et l’épistémologie. Il aime aussi écouter de la musique arabe classique et sa chanteuse préférée est l’astre d’orient Oum Kalthoum.


2 réflexions sur « Khalid Abdechafi »

  1. Avec peu de moyens, de chance et peu de liberté, les jeunes Marocains sont en mesure de participer au développement et au succès de leur pays.
    M. Khalid Abdechafi est Vraiment un exemple et un modèle de Jeunes résistant pour l’humanité.

  2. Avec peu de moyens, de chance et peu de liberté, les jeunes Marocains sont en mesure de participer au développement et au succès de leur pays.
    M. Khalid Abdechafi est Vraiment un exemple et un modèle de Jeunes résistance pour l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.