Hana Ben Ameur

Je m’appelle Hana Ben Ameur, je suis étudiante en première année doctorat à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, spécialité Littérature Arabe. Mon sujet de doctorat est intitulé « le Pacte Autobiographique dans la littérature arabe ». Le terme autobiographie  est apparu au début du XIX  19 siècle. Il est formé de trois mots grecs : graphein (écriture), bios (vie) et autos (par soi-même). L’autobiographie est un genre littéraire moderne, qui se présente comme la biographie d’une personne réelle faite par elle-même.

Philippe Lejeune a défini ce terme dans « L’Autobiographie en France » : «Nous appelons autobiographie le récit rétrospectif en prose que quelqu’un fait de sa propre existence, quand il met l’accent principal sur sa vie individuelle, en particulier sur l’histoire de sa personnalité.» L’écriture autobiographique concerne tous les récits de vie : il peut s’agir de la vie d’une personne réelle (par exemple un écrivain) ou de la vie d’un personnage fictif.

La définition met en jeu des éléments appartenant à quatre catégories différentes :

  • Forme de langage : récit en prose
  • Sujet traité : vie individuelle, histoire d’une personnalité
  • Situation de l’auteur : identité de l’auteur (dont le nom renvoie à une personne réelle) et du narrateur
  • Position du narrateur : identité du narrateur et du personnage principal, perspective rétrospective du récit

Le pacte autobiographie est un contrat entre l’auteur (qui dit la vérité) et le lecteur (qui le croit). On peut dire que le pacte c’est l’engagement que prend un auteur de raconter directement sa vie (ou une partie, ou un aspect de sa vie) dans un esprit de vérité.

L’identité de l’auteur est avouée au lecteur et fait l’objet d’un pacte. Philippe Le jeune a appelé « pacte autobiographique» l’acte par lequel l’auteur d’une autobiographie s’adresse au lecteur en s’engageant à ne relater que des faits réels de sa vie, et ce en toute sincérité. L’auteur noue avec le lecteur des relations de confiance, voire de complicité, et fait de lui le témoin et juge de sa vie.

Les objectifs de ma thèse sont :

  • Comment se manifeste le pacte autobiographie dans l’autobiographie arabe (Taha Houssain : Al Ayam, Ahmed Amine : Hayati, Nawel Saadawi : Awraki Hayati, Tawfik El Hakim : Sijn Al Omar)
  • Définir les éléments du pacte autobiographique dans la littérature Arabe Modèrne
  • Les fonctionnalités et les positions des éléments du pacte dans le texte autobiographique

Enfin une liste des corpus qui seront une base de connaissance pour élaborer ma thèse :

– L’autobiographie en France : Philippe Lejeune 1971

– La pacte autobiographique : Philippe Lejeune1975

– Signes de vie, le pacte autobiographique 2 : Philippe Lejeune 2001

Georges Gusdorf et l’« écriture de soi » : de la théorie à la pratique

– Georges Gusdorf, Lignes de vie, t. 1, « Les écritures du moi », Paris, Odile Jacob, 1991

– Georges Gusdorf, « Conditions et limites de l’autobiographie »1956

– Georges May : L’autobiographie, 1979

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.