Arif Salhi

Biographie de Arif Salhi par Sameh Jouida

Arif, doctorant chercheur en géographie discipline espace et territoire domaine géographie Urbaine, prépare une thèse intitulé « La banlieue de la Marsa dans le grand Tunis : étude en géographie Urbaine». Lors d’un entretien réalisé avec lui, il explique que la problématique cherche les caractéristiques de la dynamique urbaine et fonctionnelle de la banlieue de la Marsa le grand Tunis. Dans son étude, il s’intéresse spécialement aux :

  • La dynamique démographique et sa relation avec l’extension du tissu résiduel : la naissance de la banlieue de la Marsa le grand Tunis en relation avec l’extension urbaine de la capitale et sa position dans l’armature urbain.
  • La dynamique urbaine et sa relation avec la dynamique fonctionnelle la banlieue de la Marsa et ses facteurs.
  • La problématique qui a gêné la banlieue de la Marsa le grand Tunis au niveau de l’aménagement du territoire et son efficacité malgré les différentes tentatives de l’état pour remédier à ce problème reste incapable de résoudre tous les problèmes tels que l’extension anarchique.

Arif continue le travail de son mémoire de recherche écrite en français qui étudie un quartier de la commune de la Marsa. La méthodologie qu’il va utiliser est très variée.

Il mène des études supérieures malgré sa situation professionnelle comme professeur principal de l’enseignement secondaire et avec les niveaux des élèves d’aujourd’hui. Il sent que son niveau est entrain de se détériorer.

La difficulté majeure soulevée par le doctorant est la rareté des ouvrages qui traitent de ce sujet et de la zone à étudier. Par ailleurs, il affirme avoir rencontré des difficultés à réaliser des enquêtes socioprofessionnelles auprès des habitants de différentes catégories socioprofessionnelles, ces derniers ayant des craintes avec des questions de fiscalité. Il ajoute qu’il rencontre le problème d’indisponibilité des stages d’encadrement d’un niveau élevé qui traite la question du système géographique (SIG) et de créer une base de données spécifiques à son échantillon. Il insiste en plus sur le manque d’une formation accélérée au niveau de la cartographie et des logiciels.

Arif confirme que sa relation avec son directeur de thèse est stable : il l’encourage pour participer à des conférences à l’échelle internationale.

Il avoue qu’il a des lectures irrégulières à cause de ses engagements dans la thèse. Il décide ainsi d’opter pour une année sans solde pour achever sa thèse. Arif aime la lecture dans tous les domaines surtout la littérature française, arabe et il apprécie énormément ma musique du Jazz.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.