Biographie d’Alper Isık par Nada Eshtaiwi

Je vous présente une note biographique consacrée à la présentation du jeune enseignant-chercheur et docteur turc Alper Isık. Après une licence en Droit, il a élaboré un mémoire de master qui traite le sujet de « L’Etat-nation et les minorités non-musulmanes en Turquie ». Durant son master, il a échangé six mois d’étude en France à l’Université Paris V-Descartes.

Il a continué ses études et a réalisé une thèse de doctorat portant sur le futur de la démocratie numérique. Ce sujet est d’actualité avec l’utilisation d’Internet qui est en pleine croissance et constante évolution. Le sujet de sa thèse, c’est « la transformation de la démocratie à l’ère numérique ». Dans cette étude, il s’interroge sur le vote en ligne, le droit à l’oubli, le service public digital, la création des parties politiques en lignes, etc. Etant chercheur invité, il a pu de nouveau passer six mois de recherche en France, à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne.

La conciliation entre les études et le travail a posé une grande difficulté pour lui. L’équilibre à trouver entre les études et le travail et les conditions nécessaires à mettre en place pour des effets positifs n’était pas toujours facile. Il a aussi rencontré certaines difficultés au niveau de la documentalisation. Les ressources disponibles étaient en langues étrangères, et lui, il devait rédiger sa thèse en turc. Cela lui a demandé un travail acharné pour traduire les citations en langue turque.

Pourtant, ces études et recherches lui ont ouvert la grande porte pour aller de l’avant dans son parcours académique. Il a travaillé pendant sept ans comme assistant de recherche à l’université de Marmara à İstanbul. Actuellement, il est  Maître de conférences en droit public à l’université de Sakarya.

La réussite dans sa carrière professionnelle ne l’a pas empêché d’assurer un épanouissement personnel. Il est marié et père de deux enfants : Vera Güneş et Deha Barış. Il les considère comme « la plus belle chose de sa vie ».

Finalement, ses recherches sont publiées dans la revue scientifique de la faculté de droit à l’université de Marmara et en accès libre sur des réseautages sociaux comme : Academia.edu et ResearchGate.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.