Biographie de Abeer AlAmri par Aicha Alhumaidan

J’ai le plaisir de vous faire connaître une des meilleures collègues avec laquelle j’ai eu la chance d’assister à une formation de FLE à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (été 2020).

Elle s’appelle Abeer AlAmri, née à Djeddah en 1988. En 2016, elle est étudiante saoudienne en Master à l’université de Montpellier et maintenant elle prépare une thèse à l’université de Bourgogne en Linguistique, plus précisément en Analyse de discours « une histoire d’amour » comme elle choisit de le dire. Heureusement, suite à l’opportunité d’avoir assisté à un cours d’analyse de discours médiatique avec une professeure compétente, elle a alors décidé de travailler sur l’analyse de discours médiatique et l’impact de la culture sur la production linguistique.

En Arabie Saoudite, elle a déjà obtenu son diplôme en langue française de l’université de Roi Abdelaziz à Djeddah en 2008, où à l’époque il n’y avait que deux départements des langues étrangères : le français et l’anglais. Elle a d’ailleurs un niveau élevé en anglais. Quant au français, c’est, pour elle, une question d’apprentissage et de connaissance des nouvelles cultures.

Après l’obtention de son diplôme universitaire en 2008 elle a travaillé un an comme enseignante du français aux débutants. Puis, elle arrête son travail pour suivre des cours de FLE. Elle a, de ce fait, eu la chance d’être acceptée à l’université de Montpellier pour faire son Master. Et voilà elle est aujourd’hui en France.

Avec l’ambition d’enseigner le français à l’université de Roi Abdelaziz à Djeddah dès son retour à son pays, Abeer arrive à terme de son voyage si inspiré et inspirant.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.