Tous les articles par Philippe Pétriat

ملتقى الحضارات ليوسف كورباج وإيمانويل تود

النص الأصلي باللغة الفرنسية : http://orientsoccidents.hypotheses.org/19 (ترجمة لسامي مبتول)

قد يعتبر البعض كتاب يوسف كورباج وإيمانويل تود كتابا آخر عن تاريخ التحول الديمغرافي في البلدان ذات الغالبية المسلمة (العالم الإسلامي) وقد درس فيليب فارغس هذه الظاهرة بدقة[1] طاعنا في الصور النمطية المتعلقة ب »العائلة العربية » أو معدل الولادات في البلاد المسلمة، إلا أن هذا الكتاب يتميز بمقاربته التي تجمع بين خبير ديمغرافي ومؤرخ، وبمنهجيته « التطبيقية » (ص39) المعتمدة على متابعة المؤشرات الديمغرافية لدى بلدان مختلفة على المدى البعيد، وبالتالي مقارنتها وإبراز حركة عامة، وأخيرا بأطروحته الرائدة. ويجعل ذلك كله هذا الكتاب مثيرا للاهتمام والتفكير.

Continuer la lecture de ملتقى الحضارات ليوسف كورباج وإيمانويل تود

Provincializing Europe, Dipesh Chakrabarty

Dipesh Chakrabarty est l’un des fondateurs de la série Subaltern Studies, dont le premier volume parut en 1982 et fut l’un des principaux vecteurs du courant historiographique éponyme, attaché à explorer l’histoire des groupes jusque-là ignorés par l’histoire académique : les sociétés colonisées en particulier, avec des sources issues de ces sociétés. La part théorique, toujours articulée à de précises études de cas dans l’histoire du sous-continent indien en général et du Bengale en particulier, est prépondérante dans son travail général comme dans Provincializing Europe.

Le livre de D. Chakrabarty se présente comme un ouvrage à deux volets, l’un plus théorique, l’autre présentant des études de cas déclinant l’expérience de la modernité en Inde – un thème sur lequel il est depuis revenu dans Habitations of Modernity : Essays in the Wake of Subaltern Studies (2002). C’est cette expérience qui rend possible l’objectif exprimé par la formule-choc de « provincialiser l’Europe », en particulier en revenant sur ce que D. Chakrabarty appelle « historicisme » : l’idée selon laquelle pour comprendre un phénomène tel que la modernité (« le règne d’institutions modernes telles que l’État, la bureaucratie et l’entreprise capitaliste », p. 4) celui-ci doit être envisagé comme une unité et dans un développement historique unilinéaire suivant le plus souvent le modèle européen. L’examen qu’en fait l’auteur adopte deux approches théoriques distinctes.

Continuer la lecture de Provincializing Europe, Dipesh Chakrabarty

Where civilizations meet, by Youssef Courbage and Emmanuel Todd

Original text in French : http://orientsoccidents.hypotheses.org/19 (translation by Sami Mebtoul)

This book of Y. Courbage and E. Todd could be a classic one on the history of the demographic transition in countries where the population is largely Muslim (« Muslim world »). a phenomenon that Philippe Fargues has already begun to study in detail, questioning several clichés about the « Arab family » or the birth rates in Muslim countries. This is the approach, combining a demographer and an historian, the « empirical » method (p. 39) of following demographic indicators in several countries over the long term to compare and to identify a general trend, and its thesis that make this book a stimulating essay.

Continuer la lecture de Where civilizations meet, by Youssef Courbage and Emmanuel Todd

Le rendez-vous des civilisations, Youssef Courbage et Emmanuel Todd

Le livre de Y. Courbage et E. Todd pourrait être un livre classique sur l’histoire de la transition démographique dans les pays dont la population est en grande partie musulmane (« monde musulman »). Un phénomène que Philippe Fargues avait déjà commencé à étudier avec précision[1], remettant en cause plusieurs clichés sur la « famille arabe » ou la natalité en pays musulman. C’est l’approche, réunissant un démographe et un historien, la méthode « empirique » (p. 39) consistant à suivre des indicateurs démographiques dans plusieurs pays sur le long terme, à les comparer, et à dégager un mouvement général, ainsi que la thèse qui font de ce livre un essai stimulant.

Continuer la lecture de Le rendez-vous des civilisations, Youssef Courbage et Emmanuel Todd