Orients Occidents

La question de la perception, de la représentation de l’autre et du contact interculturel traverse l’ensemble des sciences humaines et sociales. Elle a suscité depuis le milieu du XXe siècle de très nombreux travaux, notamment en anthropologie et en histoire, en littérature comparée et en philosophie, en sociologie et en histoire de l’art, en psychologie et en linguistique, qui ont permis de penser la/les culture(s) comme des constructions sociales sans cesse en mouvement et non comme donné intangible. Au face-à-face séculaire entre un « Occident » et un « Orient » perçus comme monolithiques s’est notamment substituée une compréhension plus large du monde faite d’emprunts et de métissages, de désenclavements et d’appartenances multiples – ce que pourrait indiquer le pluriel des « Orients » et des « Occidents », comme autant de réalités culturelles sans cesse réinventées. Toutefois, les travaux nombreux portant sur cette question restent encore largement confinés dans des cadres disciplinaires assez rigides et limités dans leur diffusion auprès d’un public large, en particulier étudiant.


Vous aimerez aussi...