Séminaire « Analyse du web » – Corpus issus du web : enjeux, méthodes et outils

Le séminaire « Analyse du web » accueille,  pour sa deuxième séance le mardi 12 décembre,  Christine Barats (MCF,  Sciences de l’Information et de la Communication, Paris 5) qui nous parlera des « Corpus du issus du web : enjeux, méthodes et outils »

Le résumé de l’intervention : Le recours aux corpus s’avère être un moment clef pour de nombreuses recherches en sciences humaines et sociales et soulève différents types de questions. Si le choix du corpus (ouvert vs fermé, transversal vs longitudinal…), les critères de sélection et les modalités de collecte ne sont pertinents qu’en fonction du cadre théorique, de la problématique et des objets étudiés, la recherche nécessite parfois la constitution de corpus exploratoires afin de Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web » – Corpus issus du web : enjeux, méthodes et outils

Séminaire « Analyse du web »- Étude du cas de la Syrie en crise

Le séminaire « Analyse du web » acceuille, pour sa première séance,  Wissam Al nasser (Chercheur associé, Institut d’Études Politiques Aix-en-Provence) qui nous parlera de  » La mobilisation d’informations sur Facebook, vers un média collaboratif ? Étude de cas de la Syrie en crise 2011″

Le résumé de l’intervention : Après plus de six ans depuis le début de la crise syrienne 2011, cette contribution propose de revenir sur sa première phase qui constitue une phase clé,  Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »- Étude du cas de la Syrie en crise

Hana Ben Ameur

Je m’appelle Hana Ben Ameur, je suis étudiante en première année doctorat à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, spécialité Littérature Arabe. Mon sujet de doctorat est intitulé « le Pacte Autobiographique dans la littérature arabe ». Le terme autobiographie  est apparu au début du XIX  19 siècle. Il est formé de trois mots grecs : graphein (écriture), bios (vie) et autos (par soi-même). L’autobiographie est un genre littéraire moderne, qui se présente comme la biographie d’une personne réelle faite par elle-même.

Continuer la lecture de Hana Ben Ameur

Virginia Cassola

En décembre 2016, j’ai soutenu une thèse de doctorat en langues, littératures et civilisations (Université de Lorraine) et un diplôme de troisième cycle en muséologie (Ecole du Louvre). La thèse portait sur les processus de collecte et d’exposition d’objets archéologiques en Arabie saoudite. Je me suis principalement intéressée au « comment » plutôt qu’au « pourquoi » afin de rendre compte des spécificités de la politique muséale saoudienne mise en place dans les années 1970.

Continuer la lecture de Virginia Cassola

Lire et écrire la recherche

L’objet a déjà, pour ainsi dire, été parlé, controversé, éclairé et jugé diversement, il est le lieu où se
croisent, se rencontrent et se séparent des points de vue différents, des visions du monde, des tendances.
[…] Un locuteur n’est pas l’Adam biblique, face à des objets vierges, non encore désignés, qu’il est le
premier à nommer (Todorov, 1981 : 299)1

Nous mettons à votre disposition le cours de « lire et écrire la recherche » créé en 2007 à l’Université Lyon 2 par Fanny Rinck ,actuellement Maître de conférences en Sciences du langage à l’ESPE de Grenoble et au laboratoire Lidilem, Université Grenoble Alpes.

Ce cours repose sur le constat que la recherche en sciences humaines nécessite et développe des compétences de lecture-écriture spécifiques, et qu’il importe de fournir aux étudiants un accompagnement méthodologique pour les aider à améliorer leurs pratiques de l’écrit.

Continuer la lecture de Lire et écrire la recherche

  1. Todorov T., Michaïl Bakhtine, le principe dialogique. 1981, Éditions Seuil, Paris []

Séminaire « Analyse du web »

Pour la deuxième année, la Chaire « Dialogue des Cultures » à Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise le séminaire « Analyse du web »

Coordonné par Léda Mansour (Postdoctorante, Paris 1 Panthéon Sorbonne), il s’adresse aux étudiants, chercheurs et spécialistes intéressés par les études sur le web. Le séminaire continue sa réflexion méthodologique, il invite chercheuses et chercheurs à exposer leur « parcours numérique » : les choix de travailler sur le web, les méthodes adoptées, celles qui sont rejetées, les outils variés ou non, les concepts et notions prolongés, ou construits à partir de leurs études, les objets de recherche web et/ou les corpus tirés du web.

Les séances du séminaire auront lieu les mardi de 16h30 à 18h30 au Centre Malher – 9 Rue Malher, 75004 – Paris. Bus : Ligne 76 et 96 Métro : Ligne 1 Station St Paul

Le programme du séminaire :

Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Compte-rendu de l’article « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres, in Traduire, n°227, p.53-61, 2012. URL : http://traduire.revues.org/479

Par Dhiaeddine Bendal Braham 

Dans l’article intitulé « Parlons du traducteur : rôle et profil », l’auteur cherche à établir un portrait sur le traducteur, son rôle, ses méthodes ainsi que sa présence dans ses productions. Pour cela, elle se base sur plusieurs études de différents chercheurs sur les traducteurs et leurs produits afin de répondre à de nombreuses questions ; qu’est-ce qu’un traducteur ? Quel est son rôle ? Et comment procède-t-il ?

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Call for paper : Web 2.0. Places of perception of the transformations of societies

Read the original french version (English translation by Irina Kalderon, French original version by Léda Mansour)

Coordination: Léda Mansour, University of Paris 1 Panthéon Sorbonne, France

This issue hosts special case studies on the web, analyzing and describing unusual and new phenomena in order to grasp the transformations of societies. The choice of the web as a place for the perception of transformations is strongly linked to its capacity to represent a field of research filled with pluralistic, diverse and sometimes opposing sources in sociological terms.

Indeed, the literature in information and communication sciences and in the sociology of digital uses has highlighted one of the novelties of the Internet and subsequently of the interactive web: the creation of a space of expression belonging to all different voices without any restriction, hence creating an effect of democracy (Cardon D., 2010).

Continuer la lecture de Call for paper : Web 2.0. Places of perception of the transformations of societies

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat, in Les livres de collection : regards sur l’histoire. p.83-91, 2003

Par Waad Awisat

Tout d’abord, les Phéniciens se sont installés sur la côte de la Méditerranée depuis 2750 av. J.-C. En effet « Cananéens » était le nom original de ce peuple. Cependant la dénomination de « Phéniciens » est venue tardivement avec les Grecs (φοινικη†= rouge) et c’est en relation avec la couleur de la pourpre qui était parmi les principales productions de ce peuple.

Dans cet article, l’auteur met en relief la difficulté historique de l’étude de la Phénicie dans cette période hellénistique importante, et ce pour plusieurs raisons. D’un côté, l’auteur fournit une démonstration stratégique de cette zone géographique, qui est une région frontalière, donc de passage, entre les pays voisins comme la Syrie intérieure dans la même zone de contact et entre l’Asie continentale et la Méditerranée, mais aussi l’Égypte et l’Anatolie. D’où l’importance de la flotte phénicienne surtout sous les Achéménides lorsqu’ils ont bien résisté à Alexandre le Grand.

Continuer la lecture de Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Appel à articles – Le web 2.0 : lieux de perception des micro-transformations des sociétés

Read the english version (English Translation by Irina Kaledron, French version by Léda Mansour)

Coordination : Léda Mansour, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, France

Le numéro 10/2018 du French Journal For Media Research accueille des études de cas particuliers dans le web, analysant et décrivant des phénomènes peu ordinaires et nouveaux afin de saisir les transformations des sociétés. Le choix du web comme lieu de perception des transformations est fortement lié à sa capacité à représenter un terrain de recherche rempli de sources plurielles, diverses et parfois opposées en termes sociologiques.

En effet, la littérature en sciences de l’information et de la communication et en sociologie des usages numériques a souligné une des nouveautés de l’internet et par la suite du web interactif : la création d’un espace d’expression appartenant à toutes les voix sans nulle restriction, d’où un effet de démocratie (Cardon D., 2010).

Continuer la lecture de Appel à articles – Le web 2.0 : lieux de perception des micro-transformations des sociétés

Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick rédigé par Sameh Jouida

Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick, in Revue française de gestion, 2014/4 N° 241, p. 107-120

Par Sameh Jouida

Dans cet article, la question de l’impact de la diversification – industrielle et/ou géographique – sur la valeur des firmes demeure une question d’actualité qui mérite d’être posée surtout dans un cadre économique en perpétuel changement. Alors que les fondements théoriques appuient l’idée que la diversification génère des synergies positives à partir des différents métiers, les investigations empiriques trouvent plutôt une baisse de la valeur des entreprises qui ont diversifié leurs activités. André-Le Pogamp et Navatte affirment que ces raisons peuvent expliquer l’intérêt accru accordé à l’étude de ce sujet afin de contribuer à l’explication de l’absence du consensus entre la théorie et la pratique.

Les auteurs essayent de regrouper, selon des études antérieures, les facteurs qui expliquent l’effet négatif sur la valeur de la firme telle que la théorie d’agence qui semble être la plus appropriée. Ils ajoutent que des travaux de recherche plus récents renvoient cet effet aux problèmes méthodologiques telles que les techniques de mesure utilisées ainsi que les problèmes liés à l’endogénéité. Ainsi, selon les auteurs, la diversification allège les contraintes financières dans la période de crise via une prime positive qu’elle génère et qui peut dépasser les coûts engendrés. Elle permet aussi de limiter le risque de faillite et de tirer plus de profit des marchés de capitaux. Les auteurs indiquent que les entreprises diversifiées font plus de recours à la mobilité du travail.

Continuer la lecture de Compte-rendu de « L’impact de la diversification sur la valeur de la firme. Vers une approche contingente », André-Le Pogamp Florence et Navatte Patrick rédigé par Sameh Jouida

The Venture of Islam, M. G. S. Hodgson

Issu des notes laissées par M.G. S. Hodgson[1] à sa mort, en 1968, l’ouvrage posthume The Venture of Islam : Conscience and History in a World Civilization[2] est une somme de près de 1700 pages retraçant la genèse et le développement historique du monde musulman. Il cherche à analyser la place de celui-ci dans l’histoire mondiale. Très marquée par la personnalité de M. G. Hodgson, un des précurseurs de la World History[3] et grand spécialiste de l’histoire de l’islam, cette œuvre constitue une vaste synthèse historique dont l’intérêt principal repose sur quatre traits fondamentaux : le refus d’un regard  européocentriste ; la critique de la tradition orientaliste au moment des luttes anticoloniales ; la rigueur dans l’approche et les postulats épistémologiques qui sont développés ; le travail érudit de synthèse dans un style vivant et heuristique.

Continuer la lecture de The Venture of Islam, M. G. S. Hodgson

Dhia-Eddine Bendali Braham

Biographie de Dhia-Eddine Bendali Braham par Afnen Habibi

Un peu loin de son domaine, Ben Dali-Braham Dhia-Dine, âgé de 28 ans a eu son premier « coup de foudre » avec le domaine de l’architecture juste après avoir passer son bac en mathématique. Son choix a été presque pris au hasard, mais une fois à l’université, il a commencé à aimer ce domaine pour son côté artistique et de créativité qui ont fini par attirer son attention et réveiller en lui une passion.

Continuer la lecture de Dhia-Eddine Bendali Braham

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi, in Traduire, n°227, p.16-28, 2012. URL : http://traduire.revues.org/467

Par Hana ben Ameur

L’article essaie de répondre aux questions relatives au sujet de la traduction en sciences sociales. Ainsi, le traducteur doit prendre en considération la pluralité des langues, les modes de transmission et d’écriture et les particularités de chaque pays. En effet, l’auteur pense que la traduction d’œuvres des sciences sociales exige un triple niveau de compétences, à savoir des compétences linguistiques dans la langue cible et la langue source, la spécialisation dans un champ de recherche particulier ainsi que des compétentes littéraires.

Continuer la lecture de Compte Rendu de « La traduction en sciences sociales », Alice Berrichi rédigé par Hana Ben Ameur

Arabités numériques, Yves Gonzalez-Quijano

Avec Arabités numériques, Yves Gonzalez-Quijano fait le point sur ce qui a été l’un des poncifs des commentaires sur le « Printemps arabe » : le rôle des réseaux sociaux et des technologies numériques dans les soulèvements de l’année 2011. Le livre, assez court, revient sur l’effet de rupture provoqué par les crises politiques de l’année écoulée en replaçant l’utilisation politique des réseaux sociaux dans le champ plus large d’une culture numérique “arabe” qui s’est élaborée progressivement au cours des dix dernières années et dont il retrace l’histoire. Rejetant la méthode quantitative au profit d’une « analyse environnementale » (Clay Shirky[1]), Yves Gonzalez-Quijano propose une définition de ces nouvelles « arabités numériques » qui ont profondément modifié la définition et les pratiques du politique.

La surprise occasionnée par le « Printemps arabe » a été l’occasion d’un renversement de perspective pour les commentateurs qui jusqu’alors s’en tenaient à la vision communément admise du web arabe : un « désert numérique » (p. 27). Seuls les professionnels de l’internet avaient pu mesurer l’incroyable croissance d’internet dans le monde arabe. Pour donner quelques chiffres : 1 million d’utilisateurs d’internet en 2001, 30 millions en 2007, 60 à la fin de l’année 2010, juste avant le Printemps, et déjà 70 en juin 2011 selon Yahoo.

Continuer la lecture de Arabités numériques, Yves Gonzalez-Quijano

Ressources euro-méditerranéennes en SHS