Report of the Study day « Web and micro-transformations »

The Internet and Social Micro-Transformations
Pantheon-Sorbonne University

By Claire Lebrun (Paris 1 Panthéon-Sorbonne Univ.) – 9.02.2018

The term Social Network was first used by the British sociologist and anthropologist John Barnes in his article « Class and Committees in a Norwegian Island Parish », published in 1954. If social networks became a huge part of our environment, are they reshaping human relations on the Internet? A reunited group of linguists, ethnographers and historians, from France, Greece, Syria, Saudi Arabia, Belgium and Tunisia, presented micro-studies focused on micro-transformations of societies throughout the digital era, and built a general view of communities’ behaviors on social networks such as Facebook, Twitter, Youtube, and Instagram. This international seminar was led by Leda Mansour (Chair of Dialogue Between the Cultures – Paris 1 Panthéon-Sorbonne Univ.) who has been working since 2016 on the role of Twitter and online media in the creation of a Saudi public space.

Continuer la lecture de Report of the Study day « Web and micro-transformations »

Séminaire « Analyse du web »-Le phénomène de l’hyperconnexion avec Valérie Carayol-13 février

Le séminaire « Analyse du web » a le plaisir d’inviter Valérie Carayol (Professeure des universités, Université Bordeaux Montaigne) qui fera une intervention pour

« Etudier les temporalités autour des pratiques des TIC : l’exemple d’une approche chronémique du phénomène d’hyperconnexion des cadres »

Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »-Le phénomène de l’hyperconnexion avec Valérie Carayol-13 février

Résumé des interventions-Journée d’Étude Web et micro-transformations 9 février 2018

Circulation de l’information et scandale : les polémiques françaises autour des commémorations du Centenaire de la bataille de Verdun Frédéric Clavert (CR Senior, Center for Contemporary and Digital History, Université du Luxembourg) :

En mai 2016, France et Allemagne ont commémoré, ensemble, la bataille de Verdun (1916). Des cérémonies prévues dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, elle a probablement été la plus polémique. Du concert finalement annulé du rappeur BlackM à certains aspects de la cérémonie elle-même, de nombreux comptes Twitter se sont emparés de ces polémiques, ensuite répercutées dans la presse française. Cette contribution s’attachera à analyser ces polémiques, la manière dont elles se sont propagées en ligne et éclaire les interactions entre certains organes de presse et la circulation de l’information sur le réseau social numérique.

Continuer la lecture de Résumé des interventions-Journée d’Étude Web et micro-transformations 9 février 2018

Journée d’étude « Web et micros transformations des sociétés » – Le 9 février 2018

La Chaire Dialogue des Cultures de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise la journée d’étude

« Web et micro-transformations des sociétés »

Coordonnée par Léda Mansour (Post-doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), cette journée porte sur l’étude de cas particuliers dans le web pouvant supposer des éventuels mouvements dans le tissu continu et réitéré des normes, des styles, des ordres et des constructions structurées.

Des intervenants de différentes disciplines examineront l’objet Web en s’intéressant aux études d’expériences et de cas particuliers, traitant des phénomènes peu ordinaires et parfois nouveaux, et ce afin d’analyser les micro-transformations des sociétés perçues à partir de ces cas Web. Ainsi, des contre-web campagnes, des communautés de fans sur Facebook, des polémiques, des phénomènes de violence ou d’engagements sur Twitter, des blog spécifiques et des images virtuelles feront l’objet de réflexions, de discussions et d’échanges le vendredi 9 février 2018, au Centre Panthéon de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de 9h à 17h15.

Continuer la lecture de Journée d’étude « Web et micros transformations des sociétés » – Le 9 février 2018

Séminaire « Analyse du web »-Les usages en suivant les TIC : une notion en perpétuelle évolution

Le séminaire « Analyse du web » accueille,  pour sa troisième séance le mardi 23 janvier,  Françoise Paquienséguy (Professeure des universités, Sciences de l’Information et de la Communication, Sciences Po Lyon) qui nous parlera des

« usages en suivant les TIC : une notion en perpétuelle évolution »

Résumé de l’intervention : Pour comprendre à quel point la réalité technique, l’action publique et la sociologie ont construit la notion d’usage, il faut avant tout se souvenir du sens initial du mot usager dans les année 1980 : un individu bénéficiant d’un bien ou d’un service public, usager d’un banc public dans un square municipal par exemple. Cette définition est la racine profonde de la sociologie de usages qui se déploiera et s’étoffera jusqu’aux années 2000 ; elle donnera lieu bien entendu aux notions d’usages, d’usages sociaux qui nous sont plus familières. Cependant, le contexte économique a fortement changé, la donne technique a été revisitée par le numérique jusqu’à nous obliger à reconsidérer la définition de l’usage et de l’usager, promu et décrété actif, producteur, produser sous le règne d’un web dit social, participatif, collaboratif etc.

Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »-Les usages en suivant les TIC : une notion en perpétuelle évolution

Afnen Habibi

Biographie de Afnen Habibi par Dhia-Eddine Bendal Braham

Afnen HABIBI, que j’ai eu le plaisir d’interviewer, est une jeune doctorante tunisienne : parcours, motivations et recherche étaient les thématiques principales de cet entretien. Après avoir obtenu un Master, la jeune historienne effectue actuellement un Doctorat à la faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (Tunisie), un pays où, d’après elle, l’enseignement n’est pas très favorable. Elle est aujourd’hui en France pour une formation de courte durée à l’École d’été Euro-Arab 2017.

Continuer la lecture de Afnen Habibi

Séminaire « Analyse du web » – Corpus issus du web : enjeux, méthodes et outils

Le séminaire « Analyse du web » accueille,  pour sa deuxième séance le mardi 12 décembre,  Christine Barats (MCF,  Sciences de l’Information et de la Communication, Paris 5) qui nous parlera des « Corpus du issus du web : enjeux, méthodes et outils »

Le résumé de l’intervention : Le recours aux corpus s’avère être un moment clef pour de nombreuses recherches en sciences humaines et sociales et soulève différents types de questions. Si le choix du corpus (ouvert vs fermé, transversal vs longitudinal…), les critères de sélection et les modalités de collecte ne sont pertinents qu’en fonction du cadre théorique, de la problématique et des objets étudiés, la recherche nécessite parfois la constitution de corpus exploratoires afin de Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web » – Corpus issus du web : enjeux, méthodes et outils

Séminaire « Analyse du web »- Étude du cas de la Syrie en crise

Le séminaire « Analyse du web » acceuille, pour sa première séance,  Wissam Al nasser (Chercheur associé, Institut d’Études Politiques Aix-en-Provence) qui nous parlera de  » La mobilisation d’informations sur Facebook, vers un média collaboratif ? Étude de cas de la Syrie en crise 2011″

Le résumé de l’intervention : Après plus de six ans depuis le début de la crise syrienne 2011, cette contribution propose de revenir sur sa première phase qui constitue une phase clé,  Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »- Étude du cas de la Syrie en crise

Hana Ben Ameur

Je m’appelle Hana Ben Ameur, je suis étudiante en première année doctorat à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, spécialité Littérature Arabe. Mon sujet de doctorat est intitulé « le Pacte Autobiographique dans la littérature arabe ». Le terme autobiographie  est apparu au début du XIX  19 siècle. Il est formé de trois mots grecs : graphein (écriture), bios (vie) et autos (par soi-même). L’autobiographie est un genre littéraire moderne, qui se présente comme la biographie d’une personne réelle faite par elle-même.

Continuer la lecture de Hana Ben Ameur

Virginia Cassola

En décembre 2016, j’ai soutenu une thèse de doctorat en langues, littératures et civilisations (Université de Lorraine) et un diplôme de troisième cycle en muséologie (Ecole du Louvre). La thèse portait sur les processus de collecte et d’exposition d’objets archéologiques en Arabie saoudite. Je me suis principalement intéressée au « comment » plutôt qu’au « pourquoi » afin de rendre compte des spécificités de la politique muséale saoudienne mise en place dans les années 1970.

Continuer la lecture de Virginia Cassola

Lire et écrire la recherche

L’objet a déjà, pour ainsi dire, été parlé, controversé, éclairé et jugé diversement, il est le lieu où se
croisent, se rencontrent et se séparent des points de vue différents, des visions du monde, des tendances.
[…] Un locuteur n’est pas l’Adam biblique, face à des objets vierges, non encore désignés, qu’il est le
premier à nommer (Todorov, 1981 : 299)1

Nous mettons à votre disposition le cours de « lire et écrire la recherche » créé en 2007 à l’Université Lyon 2 par Fanny Rinck ,actuellement Maître de conférences en Sciences du langage à l’ESPE de Grenoble et au laboratoire Lidilem, Université Grenoble Alpes.

Ce cours repose sur le constat que la recherche en sciences humaines nécessite et développe des compétences de lecture-écriture spécifiques, et qu’il importe de fournir aux étudiants un accompagnement méthodologique pour les aider à améliorer leurs pratiques de l’écrit.

Continuer la lecture de Lire et écrire la recherche

  1. Todorov T., Michaïl Bakhtine, le principe dialogique. 1981, Éditions Seuil, Paris []

Séminaire « Analyse du web »

Pour la deuxième année, la Chaire « Dialogue des Cultures » à Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise le séminaire « Analyse du web »

Coordonné par Léda Mansour (Postdoctorante, Paris 1 Panthéon Sorbonne), il s’adresse aux étudiants, chercheurs et spécialistes intéressés par les études sur le web. Le séminaire continue sa réflexion méthodologique, il invite chercheuses et chercheurs à exposer leur « parcours numérique » : les choix de travailler sur le web, les méthodes adoptées, celles qui sont rejetées, les outils variés ou non, les concepts et notions prolongés, ou construits à partir de leurs études, les objets de recherche web et/ou les corpus tirés du web.

Les séances du séminaire auront lieu les mardi de 16h30 à 18h30 au Centre Malher – 9 Rue Malher, 75004 – Paris. Bus : Ligne 76 et 96 Métro : Ligne 1 Station St Paul

Le programme du séminaire :

Continuer la lecture de Séminaire « Analyse du web »

Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Compte-rendu de l’article « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres, in Traduire, n°227, p.53-61, 2012. URL : http://traduire.revues.org/479

Par Dhiaeddine Bendal Braham 

Dans l’article intitulé « Parlons du traducteur : rôle et profil », l’auteur cherche à établir un portrait sur le traducteur, son rôle, ses méthodes ainsi que sa présence dans ses productions. Pour cela, elle se base sur plusieurs études de différents chercheurs sur les traducteurs et leurs produits afin de répondre à de nombreuses questions ; qu’est-ce qu’un traducteur ? Quel est son rôle ? Et comment procède-t-il ?

Continuer la lecture de Compte-rendu de « Parlons du traducteur : rôle et profil », Marie-Hélène Catherine Torres rédigé par Dhiaeddine Bendal Braham

Call for paper : Web 2.0. Places of perception of the transformations of societies

Read the original french version (English translation by Irina Kalderon, French original version by Léda Mansour)

Coordination: Léda Mansour, University of Paris 1 Panthéon Sorbonne, France

This issue hosts special case studies on the web, analyzing and describing unusual and new phenomena in order to grasp the transformations of societies. The choice of the web as a place for the perception of transformations is strongly linked to its capacity to represent a field of research filled with pluralistic, diverse and sometimes opposing sources in sociological terms.

Indeed, the literature in information and communication sciences and in the sociology of digital uses has highlighted one of the novelties of the Internet and subsequently of the interactive web: the creation of a space of expression belonging to all different voices without any restriction, hence creating an effect of democracy (Cardon D., 2010).

Continuer la lecture de Call for paper : Web 2.0. Places of perception of the transformations of societies

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat, in Les livres de collection : regards sur l’histoire. p.83-91, 2003

Par Waad Awisat

Tout d’abord, les Phéniciens se sont installés sur la côte de la Méditerranée depuis 2750 av. J.-C. En effet « Cananéens » était le nom original de ce peuple. Cependant la dénomination de « Phéniciens » est venue tardivement avec les Grecs (φοινικη†= rouge) et c’est en relation avec la couleur de la pourpre qui était parmi les principales productions de ce peuple.

Dans cet article, l’auteur met en relief la difficulté historique de l’étude de la Phénicie dans cette période hellénistique importante, et ce pour plusieurs raisons. D’un côté, l’auteur fournit une démonstration stratégique de cette zone géographique, qui est une région frontalière, donc de passage, entre les pays voisins comme la Syrie intérieure dans la même zone de contact et entre l’Asie continentale et la Méditerranée, mais aussi l’Égypte et l’Anatolie. D’où l’importance de la flotte phénicienne surtout sous les Achéménides lorsqu’ils ont bien résisté à Alexandre le Grand.

Continuer la lecture de Compte rendu de l’article « La Phénicie hellénistique », Frédérique Duyrat rédigé par Waad Awisat

Ressources euro-méditerranéennes en SHS